Comment utiliser la methode Ho’oponopono Afin de tomber sur l’amour ?

Comment utiliser la methode Ho’oponopono Afin de tomber sur l’amour ?

Ajouter a toutes les favoris Columbia Pictures/Le Mytho

Qu’est-ce que l’Ho’oponopono ? Un principe : chacun cree sa life a 100%. Alors, si on veut que ca bouge dans notre life perso, il faut operer en soi une sorte de «reset», un decrassage en profondeur de toutes nos pensees negatives.

Le tout, grace a une formule magique «Desole. Pardon. Remerciements. Je t’aime.», et quelques exercices de de/conditionnement ainsi que meditation.

L’ho’oponopono et le couple : on fait le bilan

  • Etape 1 : si j’suis celib, c’est que je le veux

Partant du principe qu’on reste a toutes les commandes de notre life, on est donc responsable de notre celibat. Mais De quelle fai§on comprendre et cela nous arrive ?

Avec l’exercice du «je n’ai gui?re». On liste tout ce qu’on n’a pas fait en repensant a notre derniere rupture significative.

  1. Je n’ai nullement dormi sur le paillasson de mon ex Afin de qu’il revienne.
  2. Je n’ai gui?re pris le premier venu juste pour etre en couple.
  3. Je n’ai gui?re profite de mon celibat pour m’installer ailleurs.

Puis, on transforme tous des exemples en phrases affirmatives commencant avec «j’ai prefere» :

  1. J’ai prefere me respecter et garder la tronche haute.
  2. J’ai prefere etre seule que en gali?re accompagnee.
  3. J’ai prefere rester dans le aussi contexte.

Resultat : on n’est jamais une rapide chose fragile abandonnee dans son pull qui bouloche. On est une femme libre, qui a fait des choix qui l’ont conduite exactement la ou elle est aujourd’hui.

On est une femme libre, qui possi?de fait des choix qui l’ont conduite exactement la ou elle reste aujourd’hui.

  • Etape 2 : si j’ai envie que ca change, a moi d’agir

C’est ici qu’intervient le «desole» de la formule magique. Desolee d’avoir accuse les circonstances exterieures : nos gars (qui craignent), l’ex (qui nous a brise le c?ur en 2009), le taf (qui nous prend trop de temps libre)… Alors que c’est a l’interieur sans dire que bien se passe. Ce n’est qu’en nous modifiant profondement qu’on va pouvoir faire bouger les lignes.

Alors a nous d’etre le nombril de l’univers, du notre du reste… Avec l’exercice du cercle !

On trace au compas, via une feuille blanche, 1 cercle d’une quinzaine de centimetres de diametre. On colorie le cercle, qui nous symbolise, et on marque le centre avec 1 point rouge. Ce centre represente les valeurs des plus fortes, cela reste essentiel Afin de nous.

Puis l’integralite des jours, pendant 5 a 10 minutes, on fixe votre point et on concentre notre attention dessus, en respirant calmement. Chaque fois que le regard sortent du cercle ou que des pensees affluent, on s’entraine a ramener le regard et l’attention aupres du centre.

Trouver l’amour avec l’Ho’oponopono : j’entre en action

  • Etape 3 : je recois nos excuses dont j’ai besoin pour avancer

C’est le «pardon» d’une formule magique. La, votre n’est jamais un chacun exterieur qui se ligue contre nous, c’est franchement un ex qui nous pollue l’inconscient.

De lui, on attend forcement une explication. Et surtout des excuses, Afin de integrer enfin que les hommes ne semblent pas l’ensemble de des laches, des mous, et accessoirement qu’on ne meritait nullement votre traitement. Les excuses diminuent le ressentiment, ainsi, donc des mauvaises ondes.

Comment y arriver ? Avec l’exercice d’une lettre !

On n’est jamais plus servi que via soi-meme : plutot que d’attendre qu’un ex s’excuse, on prend la plume et on redige J’ai lettre qu’on aurait aime recevoir de sa part.

On evite de terminer avec «Rappelle-moi, tu me manques tellement», l’idee etant justement de clore l’histoire dans la serenite. Puis on imagine qu’on recoit cette lettre et qu’on la lit concernant la premiere fois.

On se concentre sur la texture du papier, la couleur de l’encre, pour ancrer le moment dans la realite https://hookupdates.net/fr/rencontres-internationales/. On la relit trois fois via jour, pendant une semaine.

  • Etape 4 : j’efface les erreurs

Et cela compte, ce n’est aucun s’autoflageller – «je suis nulle», «c’est ma faute», «ca n’arrive qu’a moi» –, mais d’etre en paix la, maintenant, tout de suite, avec «l’Univers». Que vous pouvez appeler aussi Dieu, le Karma, notre vie, ou Kit Harington, meme si ca va parfois marcher un tantinet moins bien.

Nos defauts nous poussent a commettre des erreurs et chaque erreur constitue une dette envers l’Univers, et on doit effacer l’ardoise pour esperer qu’il nous fasse une simple faveur de 1,80?m avec des fossettes.

Cela compte, votre n’est pas de s’autoflageller, mais d’etre en paix la, maintenant, tout de suite, avec «l’Univers».

Pour reconnaitre ses erreurs, l’Ho’oponopono nous conseille d’effectuer parler cette partie de nous debarrassee de notre ego, «l’aumakua», avec l’exercice du confessionnal :

Aumakua ne vient pas toujours quand on le siffle, aussi a nous de redoubler d’efforts pour etre la plus sincere et transparente possible.

On separe une feuille en deux colonnes, et on ecrit une qualite a gauche, et un defaut a droite. Puis on decoupe Notre part de droite, et tout en demandant mentalement pardon, on brule la feuille et on depose des cendres dehors, dans un endroit qui nous inspire.

Puis on boit un verre d’eau doucement : les cristaux de l’eau «informent» les cellules de notre corps, compose de 70% d’eau, et font circuler dans l’organisme ce message de paix retrouvee.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.